• Sophia Lumia

Gel ou résine? Lequel préferez-vous? X


Bonjour à toutes,

Comme beaucoup m'ont posé la question, Voici les principales différences entre le gel et la résine,

Voici donc un comparatif en fonction des critères les plus essentiels. :-)

TEXTURE :

Le gel :

Il se présente sous forme de gel comme son nom l'indique, plus ou moins rigide et plus ou moins auto-égalisant en fonction de vos préférences et de votre fournisseur. Dès sa mise en pot, il est prêt à être utilisé.

La résine :

La résine se présente sous forme de deux produits à assemblés, le monomère et la poudre d'acrylique. Une fois ensemble il forme une pâte plus ou moins liquide en fonction de la quantité de monomère que vous aurez sur votre pinceau.

COMPOSANTS :

Les composants à l'heure actuelle sont presque qu'identiquement les mêmes pour l'un comme pour l'autre. Seul la texture change.

COLORATION :

Le gel :

La couleur de vos gels de construction a plus d'importance qu'on ne l'imagine. Elle ne sert pas qu'à faire joli. ;-)

Le gel de base est bien souvent rosé pour camoufler les imperfections de l'ongle.

Le gel de finition a souvent un reflet bleuté car il contient des anti-UV.

Les constructions violettes, sont plutôt vitalisante pour les couleurs et faire ressortir les french blanche, contrairement au rosé qui les adoucira.

La résine :

Dans le cas de la résine, il s’agira de choisir la teinte du monomère, le monomère doit être bleuté pour un plus bel effet. Le résultat n'en sera que plus beau. Les autres monomères donneront un rendu moins naturel, voire plus orangé.

LA TOXICITÉ :

Le gel :

Si vous prenez connaissance de l'histoire du gel vous constaterez qu'il est apparu après la résine, qui était en premier lieu toxique de par un certain composant MMA. Dans le cas du gel la formule a été adaptée pour ne plus être nocif pour la santé. Si vous choisissez bien vos gel homologués et certifiés par l’U.E., vous choisissez des gels non-toxiques.

La résine :

La résine, sortie dans les années 50, était de la résine dentaire, donc toxique pour les ongles car elle contenait un composant appelé MMA. L'apparition du gel a écrasé la résine et elle est ainsi sortie du marché, pour revenir dernièrement en force avec une formule bien plus adaptée que la précédente, et donc rendue non-toxique.

RÉACTIONS ALLERGIQUES POUR LES P.O. :

Le gel :

Le gel peut provoquer des allergies pour les P.O., car elles y sont exposées en permanence. Il est donc important pour se protéger de porter des gants, une paire de lunettes et un masque pour les poussières, les évaporations des solvants, et pour éviter tout contact avec le gel sur la peau ce qui est fortement déconseillé bien entendu.

La résine :

La résine se présente sous forme d’une poudre très fine, avec le monomère, lui qui est un liquide très odorant (odeur qui peut déranger). Il est vivement recommandé de travailler avec des gants, un masque et éventuellement des lunettes pour le ponçage.

RÉACTIONS ALLERGIQUES POUR LES CLIENTES :

Le gel :

Il est possible mais rare que certaines clientes réagissent à certains gels, dans ce cas, il y aura une sensation de chauffe sur les ongles après la pose ou peut être quelques jours après. Si la réaction est importante, il est nécessaire d'enlever la pose le plus rapidement possible.

Il est possible aussi que la réaction vienne du primer, de la glue pour Tips, du plastique des Tips, etc. Une solution peut être de changer de gel ou certains produits pour essayer celui qui lui conviendrait le mieux.

La résine :

Dans le cas d'une réaction allergique à la résine, vous avez un délai de 24h pour enlever la pose afin d'évité une réaction plus importante.

TEMPS DE CATALYSATION :

Le gel :

Vous avez le temps de le travailler, car il catalyse seulement sous l'exposition des UV durant 120 secondes. 0n sait donc le modeler tant qu'il n'y est pas exposé.

La résine :

La résine catalyse au contact de l'air. Vous avez donc peu de temps pour la travailler, mais grâce à cela vous pouvez en gagner si la technique est bien maitrisée

DURETÉ / RIGIDITÉ:

Le gel : Le gel peut être soit très rigide, soit très souple. Pour les poses salon il est préférable de travailler avec un gel souple, car il endossera les coups et les chocs plus facilement qu'un gel rigide. Pour les poses artistiques par contre choisissez plutôt un gel rigide pour la finesse et la longueur ;-)

La résine :

La résine est connue pour être très rigide, et peut casser comme du verre, il est donc plus qu'important de maitriser les techniques de modelage dans le cas de poses en longueurs. Mais elle sera plus adéquate pour les poses artistiques.

ADHERENCE :

Le gel :

L'adhérence du gel est bonne à condition de bien choisir la qualité du gel avec lesquels on travaille.

La résine :

L'adhérence de la résine est plus forte encore que le gel si l'ongle est correctement préparé bien sur. Préférez travailler à la résine sur des ongles compliqués, tels que des ongles rongés, des petites plaques ongulaires, des ongles fins et fragiles, etc.

LE LIMAGE :

Le gel :

Le gel étant plus souple, il est facile à limer. Il demande donc peut d'effort, et produit une poussière fine lorsqu'il est poncé (avec un embout émeri).

La résine :

La résine étant une matière très rigide et dure, le limage est plus laborieux. Les particules de ponçage avec les embouts adaptés à la résine seront plus lourd et plus épais.

L’APPRENTISSAGE :

Le gel :

L'apprentissage du gel est plus aisé pour débuter.

La résine :

L'apprentissage est plus difficile car le temps de catalysation est court et la texture change en finition du temps écoulé, elle durcit en quelques secondes, il faut donc aller vite pour le modelage. Les techniques de modelage du gel et de la résine ne sont pas du tout les mêmes, malgré que les bases théoriques elles le sont.

SENSATION DE CHAUFFE :

Le gel : Lors de la catalysation, le gel chauffe et peut donner une sensation de brulure. Cette sensibilité peut être influencée par votre état général, tel que la fatigue, avoir les mains chaudes, être indisposée, etc. Il suffit de sortir les mains pendant quelques secondes et d'emmètre une pression sur votre doigt (évidemment à ne pas faire avec le chablon). Si vous êtes sensible, vous pouvez introduire et sortir en continue votre main dans la lampe toute les 3 secondes.

La résine :

Il est possible, mais très rare d'avoir une sensation de chauffe lors de la catalysation, cela se produit plutôt lors du limage.

Alors les filles êtes-vous "geleuse" ou "résineuse"?

>>> Copyright © S. Lumia - tous droits réservés - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. - dans le cas de partage de ce texte sur les réseaux sociaux, le texte doit être partagé dans son intégralité et comprenant le nom de l'auteur Sophia Lumia, et l'URL www.sophialumia.com <<<


Sophia Lumia

www.sophialumia.com

>>> Copyright © S. Lumia - tous droits réservés - toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteure. - dans le cas de partage de ce texte sur les réseaux sociaux, le texte doit être partagé dans son intégralité et comprenant le nom de l'auteur Sophia Lumia, et l'URL www.sophialumia.com <<<

37 vues

Posts récents

Voir tout

Poussières & Allergies

Les poussières, voici un sujet important. C’est ici que les bactéries se trouvent aussi, ainsi que les spores qui développeront les mycoses et les particules de polymères. Les poussières peuvent être

Tips ou Chablons : X

Une question de préférence ? … ou pas. Le chablon, lorsqu’il est maitrisé, cela peut être un vrai plaisir de travailler avec, car ici il s’agit de fabriquer, voire de reconstituer entièrement l’ongle.

Sophia Lumia SNC |

Rue Saint Roch 55,  6041 Gosselies |  +32 (0)491 366 761 | sophia.lumia@gmail.com |  

BNP Paribas Fortis : BE25 0018 0484 8482  | TVA : BE 0669 533 392 |